Une Maison de la Paix est avant tout une porte ouverte à tous. Un lieu d’accueil et de tolérance, d’écoute et d’échange, d’accompagnement et d’orientation.  Un lieu où quiconque peut trouver un interlocuteur attentif et impliqué à même d’apporter une première réponse, un conseil ou une orientation, dans un cadre neutre et non institutionnel. Il s’agit de constituer, par certains aspects, un syndicat d’initiatives social : un lieu faisant office de case départ à toutes démarches sociales, qu’il s’agisse de projets à mener ou de problématiques à résoudre.
Mais au-delà de cette dimension d’accueil universel, l’ambition de ce service est de permettre à chacun d’être conseillé, suivi ou mis en relation, dans le cadre des Maisons de la Paix, avec un intervenant offrant un conseil approfondi ou un accompagnement personnalisé.

En se positionnant sur le créneau de l’accueil, l’accompagnement et l’orientation, les Maisons de la Paix souhaitent atteindre deux objectifs principaux : favoriser l’accès et l’insertion concrète de chacun dans le circuit d’intégration, sans restriction de classe sociale, et lutter contre un phénomène de désocialisation et de marginalisation menant les individus à adopter une posture d’opposition envers la société, en l’absence de perspectives positives et concrètes d’évolution en son sein. Cette posture conduit bien souvent les individus à emprunter les routes de violences et accentue aussi leurs vulnérabilités face aux risques de dérives idéologiques, religieuses, sectaires, etc.

Les Maisons de la Paix veulent donc populariser et institutionnaliser un réseau de lieux d’accueil et d’orientation faisant réellement office de pont entre les individus et la société et constituant autant de points d’ancrage avec cette dernière.

Objectifs

  • Constituer un point d’ancrage avec la société
  • Constituer un lieu d’accueil et d’orientation social
  • Favoriser l’insertion concrète des individus dans le circuit d’intégration
  • Favoriser et valoriser l’évolution des individus dans la société


Moyens

  • Un lieu d’accueil, convivial, ouvert à tous
  • Trois niveaux d’accompagnement pour répondre à un service complet d’accueil, de conseil et d’orientation sociale

Une salle d’accueil

Centrale, cette salle, conçue pour favoriser le dialogue et l’ouverture aux autres, voit converger des individus d’horizons différents ; aussi bien le public des Maisons de la Paix que les bénévoles et intervenants extérieurs.

  • C’est dans cette salle qu’un responsable accueille les visiteurs et les reçoit, le cas échéant, pour un entretien privé.
  • Lieu de pause, on peut s’y retrouver autour d’une table, boire un café et converser de tout sujet.
  • Lieu de réunion, on peut s’y retrouver pour débattre ou se rassembler, sans nécessairement participer aux autres activités proposées par les Maisons de la Paix.

I. Accueil, information, orientation

Par le biais des associations, des institutions et des différents acteurs sociaux, la société dispose d’un large éventail d’outils et de dispositifs favorisant, directement ou indirectement, l’intégration des individus. Le premier niveau d’accompagnement consiste donc à relayer ces offres de la manière la plus exhaustive possible et à orienter les individus vers les structures les plus à même d’offrir une réponse circonstanciée. C’est principalement à travers ce service que la notion de « syndicat d’initiatives social » s’exprime et doit se légitimer.

II. Conseil, accompagnement

Le second niveau d’accompagnement délivre, quant à lui, un service de conseil et de suivi permettant à tout individu, porteur d’une problématique ou simplement d’un projet, de bénéficier d’un accompagnement approfondi et d’une étude personnalisée.

III. Interventions extérieures spécifiques

Ce dernier niveau d’accompagnement consiste, dans le cadre des Maisons de la Paix, à permettre une mise en relation avec des intervenants extérieurs spécifiques, dans le but d’entamer une démarche de conseil approfondie. Ces intervenants extérieurs peuvent être bénévoles, mais aussi non-bénévoles avec l’instauration d’un partenariat entre les Maisons de la Paix et des professionnels volontaires. L’objectif de ce partenariat est de permettre à chacun de bénéficier des services de conseil d’un professionnel à coût réduit puisque mutualisé. Concrètement, un professionnel délivrera un service de conseil, mais ce seront plusieurs individus qui en profiteront et qui s’en partageront le coût. Il s’agira, notamment, d’avocats, de juristes, de notaires, d’experts et autres spécialistes.